• Cecilie Uttrup Ludwig jusqu'en 2022

    Nous sommes heureux de partager avec vous la prolongation pour les 2 prochaines saisons de Cecilie Uttrup Ludwig au sein de notre équipe...

    Lire la suite : Cecilie...

Le World Tour, les nouvelles recrues et les jeunes talents, Stephen Delcourt a eu beaucoup de travail cet hiver pour construire l’équipe version 2020. Un travail qui a payé dès le début de saison avec la victoire de Brodie Chapman ! Le manager de l’équipe nous parle du travail effectué et de ses objectifs.

 

- L’équipe a déjà gagné cette saison avec la victoire de Brodie, on imagine que tu ne pouvais pas rêvez mieux ?

C’est très important de gagner tôt dans la saison, cela nous permet d’éviter cette pression de la 1ère victoire, et depuis 15ans nous avons tendance à gagner qu’en Mai/Juin cela enlève de la pression aux cyclistes mais aussi au staff qui a travaillé très dur cet hiver pour élever notre niveau. C’est un symbole que Brodie l’emporte dans son pays, nouvelle recrue elle m’avait confié qu’elle souhaitait être au top pour nous remercier de notre confiance et de venir commencer notre saison chez elle. Elle a gagné avec la manière, avec son tempérament offensif qui nous a séduit l’an passé et qui un superbe exemple à nos jeunes.

"Nous devons devenir acteurs sur l’ensemble des courses auxquelles nous allons participer"

- Et pour la suite de la saison, tu as un objectif en tête ?

Un objectif en tête, oui, nous devons devenir acteurs sur l’ensemble des courses auxquelles nous allons participer, jouer la gagne c’est avant tout croire en nos capacités et viser tous ensemble la victoire. Nous sommes ambitieux, et cela va commencer dès la Strade Bianche où nous alignons une équipe sans complexe et avec l’envie de conquérir Sienne.

 

- Concernant les filles, l’effectif a bien changé cet hiver avec l’arrivée de Cecilie et Brodie notamment quel est l’impact sur l’équipe ?

Nous avons recruté Cécilie et Brodie pour leur talent sur et en dehors du vélo, ce sont toutes les deux des femmes pleines de vie et qui se donnent à 100% pour leur sport. Brodie est une gagneuse et elle n’hésite pas à tenter de déjouer les pronostics avec de longues échappées, et c’est comme ça qu’elle s’est imposée sur la Race Torquay le mois dernier. Cécilie éclabousse par son talent le cyclisme féminin mondial, dotée d’une énergie débordante elle est sur le vélo comme dans la vie, positive et entreprenante, en 2019 elle est montée 3 fois sur le podium d’une manche du World Tour, à nous de lui permettre de monter sur la plus haute dès 2020. Dès le premier stage de l’équipe elles ont apporté leur professionnalisme au groupe et l’envie de bien faire, cela va aussi permettre à nos jeunes de se dépasser mais aussi à Emilia de ne plus avoir toute la pression sur ses épaules, selon les scénarios de course nous pouvons jouer maintenant.

 

 - Une partie de l’équipe est très jeune avec Jade, Evita, Clara, Marie et Maelle qui ont toutes moins de 23ans, c’est important pour toi d’être aussi présent dans la formation ?

La formation c’est l’ADN de l’équipe depuis sa création en 2006. Nos jeunes françaises sont prometteuses et sont maintenant dans les meilleures conditions chez nous pour apprendre et franchir étape par étape les marches vers le plus haut niveau. Evita en est le plus parfait exemple, elle est devenue en deux saisons une des meilleures grimpeuses au monde, je suis persuadé qu’aux côtés de nos leaders elle va franchir encore un cap cette saison et se rapprocher du top 10 mondial sur les circuits montagneux. Ces jeunes sont l’avenir de l’équipe, je vois en elles l’avenir du cyclisme féminin français, et comme l’a fait Marc Madiot avec Thibaut Pinot et Arnaud Demare c’est à nous de former nos leaders de demain.

 

 - On entame cette année la 15ème saison, ce sera la 1ère où l’ensemble de l’effectif sera salarié, on peut imaginer que c’est une satisfaction pour toi ?

C’est l’aboutissement d’un rêve, celui de notre créateur Gatien Merlot qui en 2006 s’était donné 10ans pour que notre équipe soit 100% professionnelle, nous aurons mis 15ans mais peu importe l’essentiel c’est qu’elles en vivent, elles le méritent tant. Maintenant cela ne suffit pas nous devons viser plus haut et grace à l’obtention de notre licence World Tour cela va nous permettre d’augmenter chaque saison leur salaire afin de continuer dans cette logique de professionnalisation. En 2020 notre structure c’est l’équivalent d’une PME avec 23 temps pleins, nous sommes fiers mais pas rassasiés car maintenant nous voulons briller sur le vélo et remporter une très grande course pour montrer à nos partenaires qu’ils ont fait le bon choix.