Quelques mots de Stephen Delcourt après cette première partie de saison.

 

"Si je dois tirer un bilan des premières courses et des classiques flandriennes, je dirais que c'est à la fois positif et frustrant. Positif, car nous avons confirmé notre bon début de saison, notre collectif est fort et très régulier au plus haut niveau mondial. Frustrant, car au vu de notre niveau nous aurions pu faire encore mieux c'est sur. Nous manquons encore d’audace et le nouveau duo Cecilie / Marta doit encore travailler ces automatismes. Toutefois, avec 8 top10 sur les 5 premières manches de l'UCI Women's World Tour nous attaquons les ardennaises avec beaucoup d’ambitions et l’envie de lever les bras ! "